Turbulences – Nouvelle(s) direction(s), avec Matthias Pintscher 3/3

See on Scoop.itMusique classique contemporaine

« La création est une continuité du répertoire et je veux mettre l’accent sur les étroites relations qui se tissent par-delà les siècles. » (Matthias Pintscher ) Pour clore ce week-end, deux Wolfgang deviseront par-delà les siècles, justement : Wolfgang Rihm et Wolfgang Amadeus Mozart. D’un côté, c’est Tutuguri, un poème dansé, dont la sauvagerie débridée et violente n’a d’égale que la puissance tellurique, et qui évoque le Rite du soleil noir décrit par Antonin Artaud : un rite païen et sanglant qui aspire à « l’abolition de la croix ». De l’autre, c’est la Sérénade « Gran Partita », une œuvre hybride, à la croisée des genres, lieu de rencontre entre le langage si galant du jeune compositeur viennois et ses aspirations révolutionnaires. Dans le rôle du « juge de paix », nous retrouverons Pierre Boulez, qui envoie à chacun un Messagesquisse — une œuvre qui, comme tant d’autres, est dédiée au grand mécène et chef d’orchestre suisse Paul Sacher, dont le nom apparaît en morse au hasard de quelques figures rythmiques. (…)

See on www.ensembleinter.com

À propos de vincentlavandier

Consultant communication, spécialiste des Relations Publiques/Presse on line ou off line. S'intéresse à la Haute Fidélité et à la musique classique contemporaine... Voir tous les articles par vincentlavandier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :