Glass Symphonie n°3

See on Scoop.itMusique classique contemporaine

C’est la Fondation Würth qui passe commande de la 3° Symphonie à Philip Glass, pour l’Orchestre de chambre de Stuttgart, en 1994. La première mondiale fut donnée le 5 février 1995 par l’orchestre dédicataire. Elle est conçue pour être jouée par un orchestre de chambre de 19 instruments à cordes. Le troisième mouvement est le coeur de la pièce, prenant la forme d’une chaconne sombre et lente débutant avec une sorte de basse obstinée aux violoncelles et altos. Le reste de l’orchestre rentre progressivement à chaque répétition du motif avant qu’un cantabile soit donné par le violon solo. Le mouvement se termine de façon abrupte lorsque le thème atteint son apogée et que tous les instruments ont été inclus.

See on www.orchestre-douai.fr

À propos de vincentlavandier

Consultant communication, spécialiste des Relations Publiques/Presse on line ou off line. S'intéresse à la Haute Fidélité et à la musique classique contemporaine... Voir tous les articles par vincentlavandier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :