Musikzen – Alexandre Tharaud ressuscite un Paris disparu – Les soirées swing du Bœuf sur le toit

See on Scoop.itMusique classique contemporaine

1922 – 1927 : années folles. Au 28 rue Boissy d’Anglas, dans le quartier chaud de la Madeleine, le Tout-Paris intellectuel (donc pas convenable) et artistique (idem) se retrouve au Bœuf sur le toit – du nom d’un ballet aux rythmes brésiliens de Darius Milhaud -, restaurant-cabaret où Jean Cocteau est (quelquefois) aux percussions, et où les pianistes Jean Wiener et Clément Doucet célèbrent (beaucoup plus souvent) le jazz venu d’outre-Atlantique.

See on www.musikzen.fr

Publicités

À propos de vincentlavandier

Coach Professionnel. Accompagnement de personnes dans le cadre de recherche d'emploi, de burn out, d'assertivité en entreprise... Consultant communication, spécialiste des Relations Publiques/Presse on line ou off line. Intervenant en école sur des thématiques portant sur la communication ou l'économie. Voir tous les articles par vincentlavandier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :